Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 17:14

 

 

 1957

 

Le 29 avril la société le Poulain est mise en faillite
 

Monsieur Gache est nommé administrateur 

 

1958 

       

Le 17 18 et 20juin a lieu à Chatillon la première vente aux enchères par Maître Muel et Vincent Commissaire priseur  

Le 17 juin seront vendus tous les meubles,                           1.684.450

bureaux,armoires, etc. 

le19 juin le parc roulant ( une simca sport                        2.241.000

une ford f13,une 4 cv, 5 camionnettes 203 etc. 

le 20 juin le parc machine, Tours, fraiseuses,                  22500.300

perceuses et autres

etc,etc                                      
                                             
le tout pour                       50.350.150 frs
 

 

Remarque 

La famille Bernardet n’a pas renoncé aux affaires puisqu’ils seront l'agent général BMW pour la France avec Impérial Garage,boulevard de Courcelles en 58 

 

1959

 

Le 9 mars a lieu une autre vente aux enchères  ou l’on met en vente environ 300 scooters cabris et guepars dont sans doute quelques prototypes bicylindres le tout pour une somme de 60.000frs , .seul la moitié sera vendu

 

1961 

le 19 octobre une assemblée d’union est convoquée 

Etaient presents

·       Juge au tribunal de commerce  Mr Mennessier

·       Maître Remler Syndic

·       La société le poulain  Mr Gerard de la Oliva

·       Des créanciers Tôle Maurice Barbier,ste Dynex ,Fonderie de Bagnolet Ent Jagger etc.  

Mr G de la Oliva prend la parole et commence par faire un historique de la société Le Poulain 

 

Crée le 20 avril 1949 sous le nom LE PONAY  la société passera en SA des le 28 décembre 1950

Son siège social sera transfère de Levallois Perret à Châtillon/Bagneux le 1 septembre après le concordat Bernardet /le Poulain 

Des 1949ils se spécialisent dans la fabrication de moteurs adaptables

Des 1951 le chiffre d’affaire atteint 1.200.000 .000frs

Des 1955 effondrement du marché avec l’avènement de la mobylette et  la concurrence de l’automobile

Le Poulain est a la recherche de nouveaux débouchés et donc tout naturellement est intéressé par la reprise de la fabrication des cabris et guepars   

Les perspectives présentés par Roger Bernardet le jour du concordat l’avaient sûrement persuadé de faire la bonne affaire ! 

Mr de la Oliva explique la raison de son échec 

Très vite explique t il la société le Poulain ne disposait pas de moyens financiers suffisants et n’ayant pas anticipé un tel accroissement d’activités industrielles et administratives s’est trouvé confronté à d’énormes difficultés pour les raisons suivantes

 

·       Absence de capitaux frais

·       Nécessité de réaliser un Chiffre d’affaire important pour faire face aux échéances pendant la période d’hiver

·       Augmentation énorme des frais généraux par des embauches intempestives ( il ne faut pas oublier qu’en déménageant de 18 kms il a fallut rembaucher et reformer une partie du personnel les anciens de chez Bernardet n’étant pas toujours opérationnels

·       De graves dissentiments entre la direction le Poulain et Bernardet

 

Le syndic annonce le résultat des comptes de toutes les ventes déjà réalisées et de la situation des 444 créanciers 

L’assemblée approuve la gestion de maître Remper

 

 

Mais que reste t il à l’usine ? 

 

A l’occasion de l’assemblée d’union un nouvel inventaire dans l’usine de Châtillon/Bagneux  avait été  commandé à l’étude de Maître Morlot/Bruken et faisait ressortir  

  Matériel de bureau     valeur estimé à   20.665

  Matériel roulant                                     45.800

  Matériel divers                                     379.710

  Stock chaîne de montage                       60.905

  Stock marchandise                              6550212

                                        Total estimé1.162.292

 

 

                                                                                                                                 dont  sur chaîne                                   qte                                                 

 

guepar finition luxe                                     1

guepar sans roues ni moteurs                  80

cabris 85 état douteux  ,incomplets          9                   

cabris 50                                                     20

cabris 98                                                       9 

cabris 98sans roues                                    8                 

   

                                           total         126   véhicules et épaves                                                                                     

 

+6 carcasses de guépar présentation salon

 

+moteurs de junior ,comet :,servomatic  myster

 

QUE sont ils devenus ?

 

Est-ce les invendus de la vente du 9 mars 59 ? 

 

1966

 

 

   Enfin le 1er septembre le PV de reddition des comptes aura lieu en présence de 

Monsieur REMPLER

Monsieur REGNARD

Le comité de surveillance

 

 

Mr Gerard de la Oliva ex directeur et administrateur de la société le Poulain ne s’est pas présenté  .??????

 

 

Le solde de l’actif réalisé est arrêté a la somme de 147.007 frs

 

L’histoire de Le Poulain et Bernardet s’arrête là ……………………

 

 




Partager cet article

Repost 0
Published by roro
commenter cet article

commentaires

Donald 17/04/2008 17:57

Roland, quelle claque cet article ! Dommage, je viens de le finir....mais je crois que je vais immédiatement le relire du début ! Tant de choses qui font rêver dans cette aventure Bernardet....

Présentation

  • : moto scooter annee50 60
  • moto scooter annee50 60
  • : presentation d'une epoque que les moins de 20ans....................................
  • Contact

Recherche

Liens