Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 20:15

1955

 

Le 13 janvier la société Ydral et la société Soma proposent leur services comme contrôleurs des opérations, étant les plus gros créanciers

 

Pendant les 4 premiers  mois de l’année 55 grand silence, la presse ne parle plus de Bernardet ni des nouveaux cabris

On peut penser que l' usine  à cette époque a démarre la production des 50cm3 (1er modèle) et des 85 cm3 deux vitesses,mais a quel cadence ?

 

LE 30 juin 1955

grande réunion avec entre autre 

         Monsieur ROGER Bernardet  gerant de la société Bernardet freres

         Monsieur Gache  Administrateur provisoire

         Monsieur Omes  Liquidateur

         Société Ydral  et Soma  Contrôleur des opérations

         Monsieur de la Oliva gérant de la société des moteurs le Poulain

         De très nombreux créanciers 

1.    La réunion débute par une présentation de l’entreprise Bernardet  Frères,  ou René présente un Historique de la société 

Création le 7fevrier 1933

Activité centrée sur la fabrication de side car jusqu’en1939 avec dès 1936, une fabrication exclusive pour l’armée et une production ayant atteint 60sides/ jours à la quelle va suivre une période d’activité réduite pendant la guerre .

Monsieur Bernardet explique qu’ après guerre ils se sont lances dans l’étude et la fabrication de voitures populaires de 4cv mais n’ayant pu obtenir d’allocation matière pour les fabriquer, ont du abandonner ce projet ayant investi beaucoup d’argent

Des 1948 Ils seront les précurseur et investiront de 400 000 à 1 000 000 de francs par an  dans la fabrication de scooters pour « Inonder le marche »

 

 Le marche étant de plus en plus tendu et considèrant leur gamme vieillissante, l’entreprise décide de lancer l’étude d’un scooter «  Révolutionnaire »   en 1954 le cabri

«  Le succès est immédiat  plus de 12000 commandes au salon 54, « dont 7000 à l’étranger. De grandes firmes étrangères veulent en « obtenir la licence de fabrication tel FN en Belgique et BMW en  Allemagne ce qui laisse augurer des revenus de brevets importants  pour la société »

 

Mais la restriction de crédit par les banques  entraîne la société  dans de graves troubles financiers

 

2.     Bernardet propose donc un concordat avec ses créanciers et s’engage à rembourser                 100%de sa dette en 10 ans                                                           10%les 7premieres années                                                        15 % les 2 dernières années 
a condition que les créanciers s’engagent à ne pas poursuivre la société  Bernardet  
   

3.    En plus de cette proposition, Roger Bernardet annonce l’intervention  à titre de garantie, de la société le Poulain représenté par Mr  Gérard de la Oliva qui s’engage à rembourser la dette

 

Il est bien évident que devant une telle proposition les créanciers ne peuvent être que  satisfaits de ce concordat


   

Mais qu’en est il exactement ?

 

En contre partie la famille Bernardet est dessaisie de toutes ses parts sociales au profit des intervenants qui devenaient ainsi seuls propriétaires du capital 

La société le Poulain qui était  spécialisée dans la fabrication de moteurs adaptables trouve donc là une opportunité de se diversifier avec un produit innovant ,le cabri et un carnet de commande soit disant plein .

Le 1 septembre le poulain quitte ses ateliers de Levallois Perret trop à l’étroit et vient installer sa production  et son siège social à Châtillon distant de 18kms

La nouvelle direction semble abandonner définitivement les anciennes fabrications des y52 ,e51,d51 etc pour ne plus se concentrer que sur les Cabris dont ils remodeleront toutes les caracteristriques moteur.

 

 

 Ils présenteront officiellement un nouveau modèle  le jaguar (puis guepar) avant l’ouverture du 42 eme  salon en octobre 55

Ce scooter selon le  prospectus distribué  au salon se déclinerait en pas moins de 5 versions différentes

 

 

 

 


Le 125mono servomatique

Le 125 twin boite mécanique 3 vitesses

Le 125 twin  servomatique

Le 200 twin boite mecanique 3 vitesses

Le 200 twin  servomatique                                                                 

 Parallèlement un nouveau cabri est présenté  le L6

 il reprend de nombreuses pièces du moteur Comet le Poulain ,fondamentalement différent du 85 cc conçu par Bernardet. Il n’en conserve que l’aspect visuel et l’originalité   

 

       

 Tout semble donc aller pour le mieux en cette fin 1955 beaucoup de créativité ( peut être trop d’ailleurs) des commentaires élogieux dans la presse

La Nouvelle société le Poulain Bernardet semble redémarrer sur un bon pied .Avec son servomatique il est tout a fait dans la tendance des Ducati, hobby, scooterrot,ce qui ne peut que contribuer à leur plus grande diffusion

Partager cet article

Repost 0
Published by roro
commenter cet article

commentaires

bertrand 11/01/2010 22:01


bonjour je suis a la recherche de documentation et de photos d un cyclomoteur arliguie rocket 52 ou 1952 merci d avance mon adresse mail et sarah.lecaille@wanadoo.fr


Présentation

  • : moto scooter annee50 60
  • moto scooter annee50 60
  • : presentation d'une epoque que les moins de 20ans....................................
  • Contact

Recherche

Liens