Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 19:53


Louis Macquet après de solides études de mécanique au sein du compagnonnage et une bonne formation dans la marine décide de s'installer  à Armentières, dans le nord.On retrouve sa trace dans l'annuaire Ravet-Anceau dès 1947
Il installe son atelier du 58 au 64 rue de Dunkerque et est domicilié à quelques pas au 25.
Il commence donc comme Mecanicien façonnier, se spécialise dans la fabrication de charriot sur mesure pour toutes les usines textiles environnantes .
Dans le meme temps,  il se spécialise dans le rechapage de pneus et tout ce qui touche à la vulcanisation, secteur très demandé  en cette période de pénurie .
Son épouse de son coté , gère un magasin de motos multimarques ou il vend principalement des automotos, motobecanes , scooters agf, et des sides car.

Dès 1949,  il décide de franchir le pas et se lance dans la fabrication de triporteurs et de velomoteurs 125cm3


Le premier moteur ydral acheté par Louis Macquet a été livré le 5/5/1949
Il en achétera huit dans l'année 1949, mais n'en commande qu'un seul à la fois.

Toutes ses productions ne sont équipées qu'avec des moteurs Ydral


Tout est pratiquement réalisé sur  place,le cadre, la fourche

les ressorts,le guidon,les arbres de transmission,les fusées
 arriere .Seul sont achetés le moteur ,les moyeux de freins,le réservoir (mottaz) , les caisses de triporteurs sont confiées à un menuisier local,
Les essais sont éffectués dans la rue autour de l'église !!!!

 

En 1950,  on peut penser que la production a commencé à  bien progresser car les commandes de moteurs se font par lots de 5 puis 8 puis 10 unités

La frequentation  à la foire de Lille avait permis de se faire connaitre dans toute la France

 

 On retrouve sur le stand un velomoteur 125 aux petites roues de 550*85 et deux  MOTOCARS équipés du même avant.
mais également un scooter AGF, une 350 FN , une 125 automoto , et des side-cars

C'est à cette époque que son principal client  Francis Gouirand  , situé à Marseille ,commence à lui acheter une partie de sa production et que sa notoriété devient nationale.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo de gauche on aperçoit un motocar Macquet

EN 1951

A la foire de Lille est présenté pour la premiere fois, un nouveau Motocar équipé d'un avant de scooter AGF aux roues en alliage et pneus de 270*90
Louis Maquet habitué à tout faire lui même a cette fois choisit ce qui se faisait, à mon avis, de plus beau et original à l'époque. Il a de plus gagné en stabilité en baissant le centre de gravité. Ce modele sera décliné en de nombreuses versions toutes plus originales les unes que les autres.




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 A la foire en 1951 , deux modeles de motocars sont présentés ainsi que la nouvelle 175 à suspension arrière oscillante .Que de créativité pour un seul homme et une si petite structure!

Sont également exposés un guzzi galleto, une velocette le, une horex dont il est agent, une automoto, une mobylette (il en faut pour tout le monde) .

 


Pendant cette année 1951 , il fabriquera également ce modêle unique commande particuliere qui n'aura pas de suite.
                                                                                                        
Remarquez le cylindre retourné et l'enjoliveur de roue arriere fait à partir d'un couvercle de volant magnétique safi.




Certains prétendent qu'il aurait circulé dans la région de Gien?







C'est aussi cette année là ,sa 1ere  participation au bol d'or ou il finira 3eme.
Moto préparée  par Agache et pilotée par Thier voir chapitre
"Macquet et la course"

 

 

EN1952

A la foire de lille 1952 stand très étoffé


Un superbe motocar avec un avant AGF sur la droite du stand équipé d'une caisse glaçier.

Deux nouvelles motos 175 (macquet n'a monté que des moteurs  bitubes de chez  ydral)

Nous retrouvons sur le stand une Horex, un
scooter ardent azur, un cyclo follis , quelques mobylettes.




en 1952
Louis Macquet met  deux  motos au départ du bol d'or  aux mains des  freres  Godin qui finissent 11eme et 27eme
sur 39  ,beau succès pour une petite marque!!!





EN 1953

Présentation d'un nouveau type de motocar. La fourche avant est du type à roue tirée et est inspirée du scooter Motobécane, le guidon resemble à celui du lambretta , petites roues de 8 pouces , moteur ydral équipé d'une turbine de refroidissement maison , réservoir de carburant situé derrière le pilote.




 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 




La commande de plusieurs triporteurs à la société ANTAR sera une très bonne publicité pour l'entreprise.








Foire de lille 1953


En plus de diverses variantes , de triporteurs et  de motos en  175 et en 125 , nous trouvons deux vehicules très peu distribués à l'époque,  un scooter goggo isar  125 , et une bmw de l' allemagne de l'est. 

Cette année là,  il construira à la demande d'un concessionnaire , Monsieur Jacques Hoyer , un scooter à trois roues pour une soeur infirmiere qui devait pratiquer des mauvais chemins de campagne par tous les temps.


Le pont a été racourci  pour l'occasion . Un petit coffre a été aménagé pour les besoins de la soeur.

Cette année1953,  Macquet participe pour la dernière fois au bol d'or  . Nebout qui pilote ,finit 5 eme au classement géneral.


   Des 1954

Il semble que toute construction est arretée et que seul le magasin continue a étre ouvert pendant une année.
Monsieur Macquet a quitté Armantières et va s'installer à Calais avec sa nouvelle épouse . Il ouvre un magasin d'équipement de bateaux et devient concessionnaire  Volvo marine et Zodiac tandis que son épouse prendra la concession motobecane à Calais 176 bd La Fayette
Il tiendra son magasin de bateaux  jusqu'a sa retraite , la page du triporteur est totalement close.

Merci à Pierre Astier pour les informations sur Ydral, (voir le site consacré aux moteurs Ydral www.club-ydral.net )à Monsieur et Madame Roussel pour leurs gentillesses et leurs documentations , à Madame Hoyer pour la photo de son mari sur ce proto Macquet




Aujourd'hui ,trés peu de  motos et motocars Macquet ont survécu . La production a été surtout centrée sur la construction de triporteurs souvent utilisés dans des conditions difficiles.


Cette Macquet date du 5 aout 1950 et à été vendue sur Armentieres. C'est une premiere main retrouvée à Dunkerque 30kms plus loin en 2005.

 

Ce triporteur de la deuxième génération avec avant de scooter AGF était exposé cet été au rallye des Bubblecars en Bourgogne.

Partager cet article

Repost 0
Published by roro
commenter cet article

commentaires

herve 02/04/2009 23:20

Felicitation vos articles sont super et celui ci me touche beaucoup, amoureux des triporteurs et 3 roues en general
j'ai quelques jolies piéces à la maison si vous passez un jour en picardie faites moi signe herve
06 75 01 34 15

Présentation

  • : moto scooter annee50 60
  • moto scooter annee50 60
  • : presentation d'une epoque que les moins de 20ans....................................
  • Contact

Recherche

Liens