Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 17:36

L'autre fois je vous avais presenté des enigmes dont tres peu ont  trouvé la réponse sauf ceux qui se sont deplacés sur place
bon voila  la suite du remontage

Pas courant courant


 c'est pas original!
  Français
  de 1958!
  qui dit mieux?










Et son grand frere qui attend moteur YDRAL125,meme conception (la tolerie est deja au sablage)toles refaites maison svp!
photo du salon


























Mais au fait j'ai oublie de vous dire,pour ceux qui ne savaient pas que se sont des CAZENAVES fabriquées aBELIN pres de Bordeaux references C6 pour le modele a moteur vap 100 et C8 pour le modele a moteur Ydral125

Repost 0
Published by roro
commenter cet article
24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 17:05

Depuis ce grand silence voici quelques nouvelles

Il faut se mefier de l'eau qui dort , ce n'est pas parce que les mauvaises langues croient que l'on dort  et le font savoir, que c'est vrai!!!
Je suis toujours sur plein de projets à la fois .Aujourd'hui, voici la situation et en attendant j ai en reserve un historique de la societé MACQUET qui en tout debut des années 50 fabriqua des triporteurs et des motos a ARMANTIERES  dans le nord. Soyez patient ça vient
donc commençons par le Bo54
J'ai pratiquement resolu le probleme de la fourche a adapter ,le pneu ne frotte plus sur le "garde boue" quand on tourne le guidon mais un gros travail de tolerie m'attend
 Je trouve que ça prend forme


Repost 0
Published by roro
commenter cet article
18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 21:18
 
Il a existé 2 grandes familles de moteurs bicylindres

Les bicylindres  licence VIOLET et les bicylindres fabriqués pour monter sur les guepars jaguars

Le B250 VIOLET presenté au salon 49 est le premier scooter de la marque à suspension arriere
Le kick situé à gauche s'actionne vers l'avant                                                                                                                                                                                                                           oter Il a une particularité visible de l'exterieur car il possede une petite boite située sur  l'arriere du  marche pied qui cache le carburateur placé tres bas




Certains pretendent que dans les derniers fabriqués le carbu avait repris sa place a l'arriere du cylindre?


Son moteur est un mono dedoublé (les pistons montent et descendent ensemble),possede une seule chambre d'explosion,donc une seule bougie

Sa
grande particularité est son admission dans le carter moteur ,Le voile de vilbrequin faisant office de distributeur
ce qui semble avoir posé d'enormes problemes d'etancheité

.C est un modele à probleme au dire des personnes qui en ont eu ,et qui couta à l'entreprise beaucoup plus qu'il ne rapporta 
Entre les moteurs et les scooters complets je n'en ai pas croisé plus d'une quinzaine en 30 ans de collectionite
quand au modele a dynamo bouton demareur, je ne crois pas qu'il ai depassé le stade du salon
ON peut penser qu'environ 300/350 scooters b250 ont été fabriqués











Le bicylindre guepar



Il est certain que la firme bernardet a été la premiere a étudier  un bicylindre pour le guepar On en retrouve une photo dans le numero de MOTO REVUE d'octobre 1955 (page 1309 tirée a l'envers......le kick se retrouvant a droite et la transmission a gauche!!!!!!!!!!!!!!!!!!!)
Ce modele reprend des pieces du 85 ccm3 de chez bernardet .Le marche pied est tres court  pour laisser passer le carburateur,L'echappement est reduit a sa plus simple expression
Ce scooter semble avoir fonctionné car un des tubes d'échappement a subit des chocs

Qu'est il devenu? quelqu'un a t il d'autre photos?









Les photos des deux autres modeles de bicylindre sont indiscutablement des creations LE POULAIN dont ils reprenent les carters moteur




Voici donc deux modeles que j'ai eu l'occasion de croiser

CELUI CI est un 200 cm3 boite servomatique avec cylindres chromés dur



i















Il reprend bien le schema precedent ,moteur mono avec entretoise intermediaire,Admirer en passant la pipe d'admission!!!!!!!!!!!




Et ce second modele plus évolué ,qui necessiterait bien sur une reconstruction 

                                                                                                    


   
 
on aperçoit la commande de frein hydraulique et son maitre cylindre  protegés par une tole repliée











Voila j'espere bien que quelqu'un me fera parvenir d'autre infos et photos pour completter ce document incomplet
Repost 0
Published by roro
commenter cet article
18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 18:35
Je paye un coup a boire pour celui qui reconnaitra la machine que je remonte,et je donne la paille avec ,à qui me donnera la marque du moteur






Pour vous mettre sur la voie ,c'est français et ça date de 1958


Bon une autre c'est plus facile et je crois que tout le monde trouvera


C"est toujours français ,de la meme époque ,tout en alu mais aucun rapport avec la photo précédente

 

Cette fois pour les très fort !!!!!


donnons de la chance a tous voici quelquechose d'étrange pour ne pas dire étranger


bon encore une petite derniere pour ce soir ,ça été produit par des amis frontaliers Donald tu dois trouver!!!


attention la ford n'est là que comme fond d'écran
Repost 0
Published by roro
commenter cet article
13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 16:13




 

Je recherche d'urgence une partie cycle pour mon paul vallé BO54








































 j'ai ma copine qui m'attend au camping des flots et je n'ai pas d'autre moyen de locomotion

 


























 














je vous envoie des photos de la coque pour que vous reconnaisiez le chassis qui traine surement chez vous





























Merci encore et sans rancune
Repost 0
Published by roro
commenter cet article
13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 12:15

Lassé de lire toujours les memes phrases que chacun recopie d'un article a l'autre , j'ai decidé n'ayant pas de reponses a mes questions d'aller chercher l'information aux archives de Paris
Je pense sincerement que personne avant moi s'en etait donné la peine

C'est la mort progressive de toute la fabrication en France a cette époque

J'ai essayé de ne pas prendre partie, et suis prêt a donner toutes autres informations ou preçision à tous ceux qui en feront la demande

Repost 0
Published by roro
commenter cet article
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 20:32

1954


 

 

 

Apres deux années d’euphorie les commandes de tous les constructeurs européens  se tassent ,la concurrence se fait sentir de plus en plus .Il faut penser a renouveler les gammes et les modèles  

C’est ainsi que le 15 mai 1954 bernardet  presente pour la première fois  à la foire de Lyon son prototype , le cabri 49 cm3 au prix de 67000 fr suspension intégrale,bloc moteur deux temps à pédales, poids 35kgs deux vitesses

 

Moto revue annoncera ça comme le clou de la foire

La présentation par la presse ne se fera que deux mois plus tard  dans tous les médiats  spécialisés de l’époque et en couverture !

 

Du 7 au 17 octobre 1954 ouverture du 41 salon d’exposition .L’ambiance est morose malgré les117 exposants et la presse a la dent dure contre nos constructeurs français

« Des nouveautés techniques se sont imposées à l’étranger,nombre de nos constructeurs français n’ont su en conserver que l’aspect extérieur, ne les considérant que comme une question de mode, ce sont de faux moyeux freins,des tôles de protection ajoutées,de faux carters de chaînes  etc…… »

Dans cette critique Bernardet s’en sort plutôt bien car son cabri est une vraie nouveauté au niveau technique et esthétique 

Fin 54 Bernardet fort de son succès, présente une nouvelle

version du cabri un 85 cm3 scooter nettement  plus puissant à demarrage au kick et à boite deux vitesses

 

Il est pratiquement certain que pendant cette période  l’entreprise a déjà dans ses cartons l’étude d’un modèle de cylindré plus importante. 

Toujours construit sur la même idée du bloc moteur /transmission horizontal de 125cm3 et plus, en mono et bicylindre ( le jaguar ou guepar) toute cette activité ne ralentit pas la fabrication des anciens scooters en 125 et 250 (c'est-à-dire les y52,e51,d51) 
 

   Mais tout cela n’empêche pas la société  Bernardet frères  d’être déclarée en cessation de paiement
le 3 décembre 1954 par le tribunal de commerce

 Est nommé

Juge commissaire           Monsieur de Balasy

Liquidateur judiciaire    Monsieur Ommes 

 

Des le 20 décembre un administrateur est nommé,l'entreprise est mise en liquidation et l’on commence à inventorier les biens de la société. 

Le passif est de près de 340 millions pour un actif de 366 millions 

La société manque cruellement de liquidités, possède un stock marchandise de plus de 40 millions .L’argent des clients rentre difficilement et elle  doit aux caisses de sécurité sociales et autres, près de 50millions

Dans les créanciers nous retrouvons bien sure tous les fournisseurs  de l’entreprise  Ydral,soma ?, michelin , jagger, nieman,mera,sacker william,etc. etc.  en tout près de 300

Repost 0
Published by roro
commenter cet article
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 20:15

1955

 

Le 13 janvier la société Ydral et la société Soma proposent leur services comme contrôleurs des opérations, étant les plus gros créanciers

 

Pendant les 4 premiers  mois de l’année 55 grand silence, la presse ne parle plus de Bernardet ni des nouveaux cabris

On peut penser que l' usine  à cette époque a démarre la production des 50cm3 (1er modèle) et des 85 cm3 deux vitesses,mais a quel cadence ?

 

LE 30 juin 1955

grande réunion avec entre autre 

         Monsieur ROGER Bernardet  gerant de la société Bernardet freres

         Monsieur Gache  Administrateur provisoire

         Monsieur Omes  Liquidateur

         Société Ydral  et Soma  Contrôleur des opérations

         Monsieur de la Oliva gérant de la société des moteurs le Poulain

         De très nombreux créanciers 

1.    La réunion débute par une présentation de l’entreprise Bernardet  Frères,  ou René présente un Historique de la société 

Création le 7fevrier 1933

Activité centrée sur la fabrication de side car jusqu’en1939 avec dès 1936, une fabrication exclusive pour l’armée et une production ayant atteint 60sides/ jours à la quelle va suivre une période d’activité réduite pendant la guerre .

Monsieur Bernardet explique qu’ après guerre ils se sont lances dans l’étude et la fabrication de voitures populaires de 4cv mais n’ayant pu obtenir d’allocation matière pour les fabriquer, ont du abandonner ce projet ayant investi beaucoup d’argent

Des 1948 Ils seront les précurseur et investiront de 400 000 à 1 000 000 de francs par an  dans la fabrication de scooters pour « Inonder le marche »

 

 Le marche étant de plus en plus tendu et considèrant leur gamme vieillissante, l’entreprise décide de lancer l’étude d’un scooter «  Révolutionnaire »   en 1954 le cabri

«  Le succès est immédiat  plus de 12000 commandes au salon 54, « dont 7000 à l’étranger. De grandes firmes étrangères veulent en « obtenir la licence de fabrication tel FN en Belgique et BMW en  Allemagne ce qui laisse augurer des revenus de brevets importants  pour la société »

 

Mais la restriction de crédit par les banques  entraîne la société  dans de graves troubles financiers

 

2.     Bernardet propose donc un concordat avec ses créanciers et s’engage à rembourser                 100%de sa dette en 10 ans                                                           10%les 7premieres années                                                        15 % les 2 dernières années 
a condition que les créanciers s’engagent à ne pas poursuivre la société  Bernardet  
   

3.    En plus de cette proposition, Roger Bernardet annonce l’intervention  à titre de garantie, de la société le Poulain représenté par Mr  Gérard de la Oliva qui s’engage à rembourser la dette

 

Il est bien évident que devant une telle proposition les créanciers ne peuvent être que  satisfaits de ce concordat


   

Mais qu’en est il exactement ?

 

En contre partie la famille Bernardet est dessaisie de toutes ses parts sociales au profit des intervenants qui devenaient ainsi seuls propriétaires du capital 

La société le Poulain qui était  spécialisée dans la fabrication de moteurs adaptables trouve donc là une opportunité de se diversifier avec un produit innovant ,le cabri et un carnet de commande soit disant plein .

Le 1 septembre le poulain quitte ses ateliers de Levallois Perret trop à l’étroit et vient installer sa production  et son siège social à Châtillon distant de 18kms

La nouvelle direction semble abandonner définitivement les anciennes fabrications des y52 ,e51,d51 etc pour ne plus se concentrer que sur les Cabris dont ils remodeleront toutes les caracteristriques moteur.

 

 

 Ils présenteront officiellement un nouveau modèle  le jaguar (puis guepar) avant l’ouverture du 42 eme  salon en octobre 55

Ce scooter selon le  prospectus distribué  au salon se déclinerait en pas moins de 5 versions différentes

 

 

 

 


Le 125mono servomatique

Le 125 twin boite mécanique 3 vitesses

Le 125 twin  servomatique

Le 200 twin boite mecanique 3 vitesses

Le 200 twin  servomatique                                                                 

 Parallèlement un nouveau cabri est présenté  le L6

 il reprend de nombreuses pièces du moteur Comet le Poulain ,fondamentalement différent du 85 cc conçu par Bernardet. Il n’en conserve que l’aspect visuel et l’originalité   

 

       

 Tout semble donc aller pour le mieux en cette fin 1955 beaucoup de créativité ( peut être trop d’ailleurs) des commentaires élogieux dans la presse

La Nouvelle société le Poulain Bernardet semble redémarrer sur un bon pied .Avec son servomatique il est tout a fait dans la tendance des Ducati, hobby, scooterrot,ce qui ne peut que contribuer à leur plus grande diffusion

Repost 0
Published by roro
commenter cet article
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 20:01

 

 

1956

 

 

Tout début 56 encore un nouveau modèle le M60 C’est cette fois un cabri servomatic à demarrage par kick

 Heureusement qu’une certaine standardisation  existe au niveau de la partie cycle  car  les moteurs sont tous très différents entre le 50cc deuxième série, le L6,et ce dernier modèle M60 

 

Déjà le moteur de 50 cm3avait été entièrement revu au niveau de la fonderie et dans la gamme des cabris j’ai déjà recensé pas moins de 3 réservoirs de cabris différents 

Selon les cylindrés,il faut savoir que les marches pieds alus ,les tabliers ,les enjoliveurs de colonne de directions sont spécifiques par modèle

 

Le 4 mai le Poulain se déclare en cessation de paiement

 

Le31mai le tribunal de commerce procède au règlement judiciaire

 

Nous retrouvons

Juge commissaire             Mr de BALASY

CO/syndic                       Mr Jean Rempler

                                        Mr Louis Regnard

Comité de surveillance Fonderie de précision de Nanterre

                                        Ste Safi

 

Des le jugement de règlement judiciaire une activité réduite destinée a finir certaines fabrications et commandes a été autorisée jusqu au mois de juillet date à la quelle l’exploitation fut arrêtée et l’usine fermée.

 

Des cette période le syndic a autorité pour vendre en direct au prix catalogue ou au meilleur prix, tout produit fini ou pièces aux entreprises qui le souhaitent  afin d’éponger la dette

L’Entreprise Cevin par exemple (comptoir d’entreprise et de vulgarisation des inventions nouvelles) fera l’acquisition d’une très grosse partie du stock de pièces de moteur le Poulain au prix catalogue

 

15 juin Dépôt de bilan de la société Bernardet

 

Des le 18 juin un nouvel inventaire est demande par l'administrateur judiciaire Mr Omnes qui constate entre autre que tout l’outillage des anciens modeles a49,a48,c50,bm et autre a disparu de l’usine et que le stock marchandise produits finis (scooters invendus) valorisé en1953 a plus de 50 millions de frs a été écoulé et ne représente plus que 700 000frs

 

Le 5 juillet1956

Les co/:syndics écrivent au juge commissaire

 

« Nous vous rappelons que la société Le Poulain avait garanti "les  dividendes concordataires promis pour les Ent Bernardet "lors de leur « precedente liquidation judiciaire

" Que la societé le Poulain et les ent Bernardet sont dans les "mêmes locaux et qu’il s’est crée une telle interpenetration des "deux affaires    qu’il y a lieu d’examiner si une société de fait ne "s’est pas crée.  

" Que la société Bernardet à de nouveau déposé son bilan et que "le « tribunal,par son jugement du 15 juin 56, a prononcé leur "liquidation « judiciaire »

 

Le bilan de l’inventaire le Poulain retient un actif de près de 390 millions pour un passif de plus de 425 millions
 

       En conclusion 

 L’année 56 signe bien le glas de l’histoire des scooters Bernardet

La fabrication est  définitivement arrêtée en fin juillet 1956

plus aucun scooter ne sera produit

 

 De graves dissentiments entre les deux directions n’ont fait  qu’accélérer la chute.

                                                                                                      
Repost 0
Published by roro
commenter cet article
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 17:14

 

 

 1957

 

Le 29 avril la société le Poulain est mise en faillite
 

Monsieur Gache est nommé administrateur 

 

1958 

       

Le 17 18 et 20juin a lieu à Chatillon la première vente aux enchères par Maître Muel et Vincent Commissaire priseur  

Le 17 juin seront vendus tous les meubles,                           1.684.450

bureaux,armoires, etc. 

le19 juin le parc roulant ( une simca sport                        2.241.000

une ford f13,une 4 cv, 5 camionnettes 203 etc. 

le 20 juin le parc machine, Tours, fraiseuses,                  22500.300

perceuses et autres

etc,etc                                      
                                             
le tout pour                       50.350.150 frs
 

 

Remarque 

La famille Bernardet n’a pas renoncé aux affaires puisqu’ils seront l'agent général BMW pour la France avec Impérial Garage,boulevard de Courcelles en 58 

 

1959

 

Le 9 mars a lieu une autre vente aux enchères  ou l’on met en vente environ 300 scooters cabris et guepars dont sans doute quelques prototypes bicylindres le tout pour une somme de 60.000frs , .seul la moitié sera vendu

 

1961 

le 19 octobre une assemblée d’union est convoquée 

Etaient presents

·       Juge au tribunal de commerce  Mr Mennessier

·       Maître Remler Syndic

·       La société le poulain  Mr Gerard de la Oliva

·       Des créanciers Tôle Maurice Barbier,ste Dynex ,Fonderie de Bagnolet Ent Jagger etc.  

Mr G de la Oliva prend la parole et commence par faire un historique de la société Le Poulain 

 

Crée le 20 avril 1949 sous le nom LE PONAY  la société passera en SA des le 28 décembre 1950

Son siège social sera transfère de Levallois Perret à Châtillon/Bagneux le 1 septembre après le concordat Bernardet /le Poulain 

Des 1949ils se spécialisent dans la fabrication de moteurs adaptables

Des 1951 le chiffre d’affaire atteint 1.200.000 .000frs

Des 1955 effondrement du marché avec l’avènement de la mobylette et  la concurrence de l’automobile

Le Poulain est a la recherche de nouveaux débouchés et donc tout naturellement est intéressé par la reprise de la fabrication des cabris et guepars   

Les perspectives présentés par Roger Bernardet le jour du concordat l’avaient sûrement persuadé de faire la bonne affaire ! 

Mr de la Oliva explique la raison de son échec 

Très vite explique t il la société le Poulain ne disposait pas de moyens financiers suffisants et n’ayant pas anticipé un tel accroissement d’activités industrielles et administratives s’est trouvé confronté à d’énormes difficultés pour les raisons suivantes

 

·       Absence de capitaux frais

·       Nécessité de réaliser un Chiffre d’affaire important pour faire face aux échéances pendant la période d’hiver

·       Augmentation énorme des frais généraux par des embauches intempestives ( il ne faut pas oublier qu’en déménageant de 18 kms il a fallut rembaucher et reformer une partie du personnel les anciens de chez Bernardet n’étant pas toujours opérationnels

·       De graves dissentiments entre la direction le Poulain et Bernardet

 

Le syndic annonce le résultat des comptes de toutes les ventes déjà réalisées et de la situation des 444 créanciers 

L’assemblée approuve la gestion de maître Remper

 

 

Mais que reste t il à l’usine ? 

 

A l’occasion de l’assemblée d’union un nouvel inventaire dans l’usine de Châtillon/Bagneux  avait été  commandé à l’étude de Maître Morlot/Bruken et faisait ressortir  

  Matériel de bureau     valeur estimé à   20.665

  Matériel roulant                                     45.800

  Matériel divers                                     379.710

  Stock chaîne de montage                       60.905

  Stock marchandise                              6550212

                                        Total estimé1.162.292

 

 

                                                                                                                                 dont  sur chaîne                                   qte                                                 

 

guepar finition luxe                                     1

guepar sans roues ni moteurs                  80

cabris 85 état douteux  ,incomplets          9                   

cabris 50                                                     20

cabris 98                                                       9 

cabris 98sans roues                                    8                 

   

                                           total         126   véhicules et épaves                                                                                     

 

+6 carcasses de guépar présentation salon

 

+moteurs de junior ,comet :,servomatic  myster

 

QUE sont ils devenus ?

 

Est-ce les invendus de la vente du 9 mars 59 ? 

 

1966

 

 

   Enfin le 1er septembre le PV de reddition des comptes aura lieu en présence de 

Monsieur REMPLER

Monsieur REGNARD

Le comité de surveillance

 

 

Mr Gerard de la Oliva ex directeur et administrateur de la société le Poulain ne s’est pas présenté  .??????

 

 

Le solde de l’actif réalisé est arrêté a la somme de 147.007 frs

 

L’histoire de Le Poulain et Bernardet s’arrête là ……………………

 

 




Repost 0
Published by roro
commenter cet article

Présentation

  • : moto scooter annee50 60
  • moto scooter annee50 60
  • : presentation d'une epoque que les moins de 20ans....................................
  • Contact

Recherche

Liens